ALLEMAGNE, le deuxième souffle du pochoir

 

La rencontre avec le photographe allemand Christoph Meisenbacher a permis aux street artistes pochoiristes  parisiens et lillois de partir à la découverte des murs allemands, et d'échanger avec les autres artistes.

Grace à Christoph, nous avons pu performer et peindre à Mayenz, Frankfurt, Trier etc...


 

LEIPZIG 1991, une aventure collective


Les pochoiristes français et allemands ont investi la ville en pleine mutation. Le mur de Berlin était tombé, des Trabant déglinguées roulaient à côté de Mercedes rutilantes. Des hordes de Skins écumaient la ville, prêts à en découdre.

Les poubelles regorgeaient de restes de l'ancien régime , de livres, de cadres, de médailles, d'uniformes... Il y avait une frénésie de changement, de nouveauté, et une folle envie de jeter aux oubliettes les vestiges du passé.

La ville de Leipzig était un vaste chantier de démolition.

Au Zoo de Leipzig, des ours déboussolés erraient dans des décors délabrés ceints de barreaux branlants.

Les pochoiristes et les peintres  (Miss Tic, Epsilon et El Assiston, Bleck le rat, Jeff Aerosol, Nice Art, Olivier, La Signe, Zlotykamien)  ont peint des murs, des fresques et des toiles dans une débauche de couleurs!

Il y a eu des moments magiques, et aussi de la baston (avec les skins)... Des rencontres (avec les ours du zoo) et de belles histoires d'amour....
 
Performance immense à l'université de Leipzig... Devant des centaines de curieux, les pochoiristes ont crée des dizaines d'oeuvres originales qui sont exposées dans un Musée du Graffiti et du Pochoir!
En tout Ariane et Xavier ont réalisé 14 panneaux originaux destinés au premier musée permanent du graffiti.

e suis un paragraphe. Cliquez ici pour ajouter votre propre texte et me modifier. C'est facile.

  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon

NICE ART - ETAMPES - FRANCE - Contact : agiannoni@sfr.fr